Art, architecture, design : pourquoi ont-ils investi les parcs de stationnement lyonnais ?

Au début des années 1990, LPA s’inscrit dans une dynamique de réhabilitation du centre-ville. L’ambition des collectivités à l’époque : remettre la voiture à sa place et l’homme au cœur de la cité, en développant les transports en commun et en requalifiant les espaces publics.

La construction des parcs de stationnement souterrains a permis cette politique de libération de l’espace extérieur. Et pour les rendre séduisants et inciter les automobilistes à les adopter, ces parcs ont fait l’objet d’une révolution dans leur conception.

Architectes, designers, artistes ont ainsi collaboré avec LPA dans la conception de ces parcs nouvelle génération, devenus pour certains visiteurs les portes d’entrée de la ville.

Des parcs pour les conducteurs et tous les curieux

25 ans plus tard, LPA est fier d’avoir réussi à doter la ville de Lyon d’une exceptionnelle collection de 15 œuvres d’art souterraines « in situ » et de poursuivre cette dynamique artistique dans les années à venir.
Grâce à cette démarche, LPA parvient aujourd’hui à toucher une population variée, qu’elle soit locale ou internationale. Et c’est bien là que réside la raison d’être de LPA : rendre la vie des habitants et visiteurs plus agréable.

En accueillant les conducteurs dans ses parcs, LPA est ainsi fier d’endosser le rôle de premier point de contact naturel avec les visiteurs qui cherchent à se garer, leur offrant ainsi la « première impression » de ville.

Curieux et touristes sont également des visiteurs réguliers accueillis dans les parcs LPA. Ils intègrent la visite des parcs dans leurs circuits pour y découvrir leurs attraits artistiques. Alors pour faciliter leur séjour dans Lyon, LPA a labellisé l’ensemble de ses parcs « Accueil de l’Office de tourisme » et met en vente la Lyon City Card dans 8 points de stationnement.

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus